Dépréciation immobilière

Square

La valeur immobilière des propriétés en co-visibilité subit une perte de 10% à 40%, ou elles deviennent invendables, c’est souvent l’essentiel du patrimoine des victimes.
Voir le dossier

La dépréciation immobilière en milieu rural est d’une telle évidence qu’il semble presque absurde d’en discuter. Les personnes qui veulent acquérir un bien immobilier pour la villégiature ou pour y vivre viennent systématiquement pour la tranquillité campagnarde. L’offre immobilière étant très diversifiée autour de Niort, il est évident que personne ne prendra le risque de se retrouver impacté par une éolienne géante alors qu’il a le choix entre des dizaines de villages.

Jurisprudence existante sur la dévaluation des biens immobiliers pour cause de voisinage de parcs éoliens Voir quelques exemples


Le déclassement fiscal pour cause d’éoliennes situées à moins de 1000m d’une propriété devient possible depuis le jugement rendu le 18 décembre 2020 par le tribunal administratif de Nantes en faveur des riverains de la commune de Tigné (Maine et Loire). Les nuisances visuelles et sonores suite à l’installation d’un parc éolien à proximité ont été retenues par le juge, cette décision de justice confirme la dégradation du cadre de vie causée par les éoliennes.


L’implantation d’éoliennes est aussi un obstacle à la venue de touristes ou de retraités français et étrangers, qui constitue l’une des rares sources de revenus d’appoint. Les nombreux parcs éoliens contribuent à enfoncer les
zones périphériques dans la spirale du non développement
, entre deux discours convenus sur la « priorité » donnée à la « sauvegarde de la ruralité ». Quels dégâts la multiplication par quatre ou cinq voulue ne va-t-elle pas causer ?

Refus de «Gîte de France» de labelliser les gîtes à proximité d’un parc éolien : «Les critères relatif à l’environnement et à la présence de nuisances auditives, olfactives et visuelles sont prises en compte, Gîte de France ne labellise donc pas de structure implantée à proximité de parcs éoliens» cliquez-ici

L’association AHTI (Association des Hébergeurs Touristiques de l’Indre) a mené une enquête afin d’apporter des éléments de mesure concernant l’impact d’implantation d’éoliennes industrielles sur le choix d’une destination touristique. Cette enquête a été menée en 2017 sur un corpus de 1280 touristes accueillis en Gîtes et chambre d’hôtes de l’Indre ou visiteurs (âgés de plus de 18 ans). Si ces éoliennes sont visibles depuis votre lieu d’hébergement :
• Dans un environnement proche (0 à 2 kms) : 97 % changent de destination
Les résultats obtenus montrent clairement que l’attractivité touristique d’un territoire et donc de son P.I.B peuvent être anéantis avec l’implantation d’éoliennes industrielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *